Froome : "Une grosse surprise de récupérer le maillot jaune"

Dimanche 16 juillet, le peloton dispute une nouvelle étape, longue de 189,5 km, pour les baroudeurs entre Laissac-Sévérac l'Église (Aveyron) et Le Puy-en-Velay (Haute-Loire). Dans la dernière ascension, nous avons fait une grande différence par rapport aux autres favoris.

" Le final était vraiment bien pour moi, je pars au bon moment mais Matthews a été vraiment rapide sur la fin " débrieffait le chasseur de classiques à l'arrivée. C'est sa deuxième victoire sur la Tour de France, après celle obtenue lors de la deuxième étape, l'an dernier. Jusqu'à cent mètres de l'arrivée, cette étape ressemblait à un championnat de Belgique. Mais ça n'aura pas suffi. Quatre coureurs ont ensuite tenté leur chance: Lammertink (Katusha), Caruso (BMC), Arndt (Sunweb) et Périchon (Fortuneo).

Michael Matthews l'attendait, elle est arrivée! Le Français Romain Bardet, qui a cédé 4 secondes à Froome, occupe la troisième place à 23 secondes devant le Colombien Rigoberto Uran, quatrième à 29 secondes. En puissance, l'Australien a devancé au sprint Greg Van Avermaet sur la ligne tandis qu'Edvald Boassen Hagen complète le podium au sommet de la petite côte de Rodez. Il porte toujours le maillot blanc à pois rouges de meilleur grimpeur avec une confortable avance sur le deuxième du classement, Thomas de Gendt.

Agé de 26 ans, "Bling-Bling" Matthews (son surnom) compte aussi à son palmarès deux étapes du Giro et trois de la Vuelta.

Maillot jaune: 1. Fabio Aru (Astana) 2.


Beliebt

VERBINDEN